Rechercher

Stress & Cupping / Hijama


Depuis quelques années, le stress fait malheureusement parti intégrante de notre quotidien et il est un des fléaux de notre société moderne.

Le stress n'est pas qu'une émotion mais un ensemble de multiples réactions chimiques se déroulant dans l’organisme. Ce qui signifie que, bien qu'il soit impossible de l'empêcher, l'effet qu'il a sur une personne peut être contrôlé dans une certaine mesure.

Pour définir son action en quelques lignes, lorsqu’un individu est confronté à une situation difficile ou à une menace pour sa survie, le corps active un certain nombre de processus défensifs appelés réponse au stress aigu, plus communément appelée réponse de combat ou de fuite.

Le stress positif ou eustress est généralement un état à court terme, pendant lequel la réaction de combat ou de fuite équipe le corps pour faire face à la situation dans laquelle il se trouve, en gardant un individu alerte et prêt à éviter le danger.

Le stress négatif ou la détresse est identifié par une personne qui se sent stressée fréquemment ou pendant de longues périodes sans soulagement, ce qui entraîne un surmenage de l’organisme dans sa tentative de gérer la réponse au stress aigu.

Le stress chronique ou à long terme peut être nocif simplement parce que le corps n'a pas été conçu pour maintenir des niveaux élevés de stress continuellement.


Qu'est-ce que le stress ?

Une fois qu'une menace a été détectée par le cerveau, le système nerveux central et le système endocrinien sont activés.

Le système nerveux central envoie ses propres neurotransmetteurs ou substances chimiques cérébrales afin d’alerter le système endocrinien en le stimulant à une production de 3 hormones :


- Adrenaline, qui va provoquer une augmentation de la fréquence cardiaque et avoir pour effet de diriger l'oxygène, les nutriments et l'énergie vers les muscles et autres organes selon les besoins pour échapper au danger.


- La Cortisol souvent désignée comme la principale hormone du stress car responsable de la régulation des effets de l'adrénaline et de la noradrénaline dans le corps ainsi que de la fonction d'autres systèmes pendant et après un épisode de stress.


- La norépine libérée à la fois par le cerveau et les glandes surrénales, au cas où l'un d'eux ne fonctionne pas correctement à ce moment-là, est classée comme un neurotransmetteur et une hormone. Il éloigne le sang des organes qui lui sont moins importants.



Le fait de ne pas ramener le niveau d'hormones dans le sang à des niveaux normaux peut avoir un impact négatif sur le corps.

Cela affecte et peut compromettre d'autres systèmes corporels tels que les systèmes digestif, respiratoire, cardiovasculaire, musculaire, reproducteur et immunitaire.

Les symptômes comprennent souvent : insomnie, agitation, maux de tête et troubles de la vision, irritabilité, anxiété et dépression, étourdissements et étourdissements, incapacité à penser clairement, constipation, diarrhée, brûlures d'estomac, douleurs musculaires…

Le cortisol persistant dans le corps peut entraîner des symptômes plus compliqués comme : lésions cardiaques, problèmes de thyroïde, excès de graisse abdominale, taux de sucre dans le sang déséquilibrés, guérison lente / altérée, hypertension artérielle, diminution de la masse musculaire et de la densité osseuse, fonction immunitaire réduite, augmentation du risque d'avoir un accident vasculaire cérébral / crise cardiaque / développer un diabète de type 2 / infections…


Comment la Hijama / Cupping Therapy aide-t-elle ?

La Hijama améliore les fonctions corporelles et favorise le processus naturel d'auto-guérisons en stimulant des sites anatomiques spécifiques.

La Hijama au niveau des reins favorise la filtration du sang, aide le fonctionnement des glandes surrénales qui sont situées au-dessus de l'un ou l'autre des reins et affecte positivement leur capacité de fonctionnement.

Elle aidera en traitant les points systémiques et en éliminant manuellement l'excès d'adrénaline, de noradrénaline ou de cortisol dans le sang et en amenant un rééquilibre hormonale dans l’organisme. Son action de détente générale accompagné d’une production de dopamine (hormone du plaisir) participe également à ce relâchement.

Elle produira également un effet de drainage de l'excès de liquide et de toxines, elle décolle les adhérences et revitalise le tissu conjonctif, augmente le flux sanguin vers la peau et les muscles, stimule le système nerveux périphérique, réduit la douleur, contrôle l'hypertension artérielle et stimule le système immunitaire.



En clair, en raison de la réduction de l'excès de cortisol et d'autres hormones qui sont constamment déclenchées, votre corps commence à se détendre et les dommages causés aux symptômes de stress associés sont réduits. Vous pouvez mieux dormir et penser plus clairement parce que les symptômes qui l'accompagnent sont réduits et, dans certains cas, supprimés. Votre corps est réinitialisé, donc l'énergie est détournée pour vous guérir.

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout